Comment faire lorsque votre moto ne démarre plus ?

Les pannes, cela peut arriver à n’importe qui, même à ceux qui prennent soin de leur moto comme de la prunelle de leurs yeux. Donc, en cas de pannes, les vérifications dépendent du type du moteur, car un moteur 2 temps et un moteur 4 temps présentent de grosses différences et ne se réparent pas de la même façon. Il est donc utile que vous sachiez reconnaître une panne et c’est seulement après que vous saurez comment procéder pour régler le problème.

Tout dépend du type de moteur

panne-moto-typeMais parlons aujourd’hui du moteur 2 temps. Comment trouver la panne ? En premier lieu, vérifiez le circuit électrique, c’est-à-dire contrôler le bon fonctionnement de la batterie. Vérifiez l’indice de charge à l’aide d’un multimètre et dans le cas où vous utilisez un booster, veillez à respecter le voltage préconisé, autrement cela peut être néfaste pour votre bécane. En second lieu, contrôlez l’allumage en kickant la bougie sur la culasse et s’il y a une étincelle, vous saurez que la panne n’est pas d’origine électrique, mais en l’absence d’une étincelle, peut-être vous faudra-t-il changer de bougie. Et enfin, vérifiez les fusibles. A la fin, revérifiez l’ensemble et vous finirez par trouver la pièce endommagée.

La partie carburation

panne-moto-carburationSi le circuit électrique n’a aucun problème, la panne peut être due au carburateur. Regardez si le carburant s’écoule bien et parvient normalement au cylindre et alimente celui-ci convenablement. Dans ce cas, profitez de l’occasion pour nettoyer votre carburateur, c’est dire la cuve, le gicleur ralenti, le gicleur principal, le puits d’aiguille. Mais si l’écoulement est anormal, le problème vient probablement de la durite qui est bouchée. Puis, vérifiez le starter s’il fonctionne bien et en butée. Le réglage de carburation est aussi un geste à faire, au niveau de la taille du gicleur, de sa richesse et du niveau de cuve entre autres. Pour effectuer cette opération comme il se doit, appuyez-vous sur les données d’origine et du manuel. Si la partie carburation est clean, passez au contrôle de l’essence dans le réservoir. Peut-être devriez-vous la vidanger et nettoyer la cuve.

Du côté du moteur

panne-moto-moteurSi ces autres parties ne présentent aucune défaillance notable ou s’il y en a eu et que vous y avez remédié, mais que votre engin refuse toujours de démarrer, il est temps de passer au moteur. Si vous avez un compressiomètre, contrôlez la compression du haut moteur et référez-vous aux données techniques de votre moto. Si de ce côté, tout va bien, passez au clapet, autrement dit l’admission et vérifiez qu’il n’y a aucune fissure. Dans le cas contraire, changez les pièces du haut moteur telles que le piston, la chemise, les segments, etc. Après, pensez à vérifier si de l’essence n’est pas entrée dans le bas moteur, ce qui noie le moteur. Si c’est le cas, nettoyez cette partie en vous servant d’une soufflette et d’un nettoyant approprié. Mais s’il n’y a pas d’essence, voyez les carters moteur, c’est-à-dire les joints, les roulements, etc., car peut-être qu’une prise d’air bloque le démarrage.

Laisser un commentaire

Comment
Name*
Mail*
Website*