Règlements à connaitre avant de piloter un scooter électrique

Les scooters électriques ont le vent en poupe en ce moment. En effet, depuis l’engouement de la population mondiale dans la limitation de la propagation des gaz nocifs dans l’atmosphère, les véhicules électriques trouvent de plus en plus de preneurs. Quels types de règlementation doit-on connaitre avant de piloter ce type de véhicule ?

Avoir ou non un permis de conduire

scooter-electrique-permisSelon la règlementation européenne, il est possible de conduire un scooter électrique, avec ou sans permis. Cependant, il faut connaitre quelques conditions avant de piloter un scooter électrique sans permis. Pour avoir cette autorisation, votre véhicule doit faire un minimum de 4 KW de puissance. Vous devez également disposer d’un BSR ou brevet de sécurité routière au lieu d’un permis. Si la puissance de votre scooteur va au-delà des 4 KW, et qu’il fait au moins 125 cm3, vous devez avoir un permis A, A1, A2 ou B avant de pouvoir piloter. Par ailleurs, pour avoir l’autorisation de conduire un scooter électrique sans permis, il est aussi important d’avoir 14 ans et plus. Pour les scooters nécessitant un permis, vous devez avoir 16 ans, tout au moins. Pour avoir plus d’informations sur ces règlementations, on peut s’informer sur l’article R211-2 issu du code de la route, pour les conditions de conduite des scooters sans permis, et l’article R-211-8 pour les véhicules qui ont besoin de permis. Ensuite, il faut connaitre quelques formalités pour pouvoir piloter un scooter électrique. En premier lieu, il est important de posséder un certificat d’immatriculation pour le véhicule. Vous pouvez demander ce dernier au niveau de la préfecture. Il est également important de demander et de souscrire à un contrat d’assurance. Il vous sera aussi demander de porter un casque lorsque vous roulez avec votre véhicule et d’être en connaissance des codes de la route, afin de les respecter. En cas de non respect de ces obligations et de ces règlementations, le conducteur peut encourir à un retrait de son permis et payer une amende.

Le choix du scooter électrique

scooter-electrique-choixQue vous vouliez un permis pour votre scooter ou non, avant d’en acheter, il est nécessaire de connaitre quelques critères d’achat. Dans un premier temps, comme tous les appareils qui sont électriques, vous devez voir avec minutie l’autonomie du scooter avant d’en faire l’achat. Cependant, même si l’autonomie affichée par la batterie est assez élevée, cette première va aussi dépendre de votre utilisation. En effet, le poids de l’engin aura un impact sur la consommation d’énergie. Il en sera de même pour la capacité et la qualité du contrôleur ainsi que le poids du pilote, le style de pilotage et la fréquence d’entretien effectuée sur la batterie. Comme référence, sachez qu’un scooter qui fait 50 cm3 ou moins, devrez en moyenne, faire jusqu’à 60 km de trajet avant de tomber à plat de batterie. Il faut aussi regarder la garantie associée à l’achat de l’engin. Généralement, un scooter électrique, comme un scooter classique, dispose d’une garantie constructeur de 2 ans. Cependant, sachez qu’un scooter électrique a moins de pièces à remplacer qu’un scooter classique. Vous n’aurez donc, pas trop d’entretien à faire sur ce point. Et enfin, selon votre capacité et expérience en conduite, il est aussi important de voir la puissance de l’engin. Sachez dans ce cas, qu’un scooter de 1 KW jusqu’à 4 KW a une puissance de 50 cm3. Au-delà, il fait partie de la catégorie des 125 cm3 et plus, et doit être conduit avec un permis.

Laisser un commentaire

Comment
Name*
Mail*
Website*